Rue Vincens X Ngalandou Diouf : 2 couples dont une vieille de 57 ans surpris en

LIMAMETTI.COM – Hier, l’information sur les “g00rdjigueen” mariés surpris en plein acte contre nature, a été publiée dans la presse. Aujourd’hui, on parle de deux couples surpris en pleine partie de jambes en l’air.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 04 juillet au 05 juillet, aux environs de 3 heures, à la rue Vincens X Ngalandou Diouf.

K. Ngom, une vieille de 57 ans, était en couple avec le jeune C. T. Mbodj, 27 ans. Alors que le vieux Togolais A. Kosevi était avec la jeune K. Seck, mère de trois enfants. Selon les enquêtes menées, les deux dames sont des “filles de joie” et disposent de leur carnet sanitaire.

Poursuivis pour outrage public à la pudeur, ils (excepté A. Kosevi) ont tenté de nier les faits avant de passer aux aveux, hier, face au juge du tribunal d’instance de Dakar.

«J’avais envie de satisfaire mes désirs. Je suis allé sur l’avenue Ponty. J’ai croisé K. Seck ; je lui ai proposé 4 000 F Cfa ; elle a accepté», avoue le Togolais Kosevi dont les propos ont été repris par le quotidien national «Le Soleil».

Pour passer à l’acte, ils se sont retrouvés sur un terrain vague de cette avenue. La dame lui a remis un préservatif. Ils ont commencé à faire l’amour. C’est dans ces circonstances qu’ils ont été surpris par les policiers. K. Seck a reconnu que l’endroit n’est pas le lieu idéal pour s’adonner à la prostitution.

Le délégué du procureur a requis l’application de la loi pénale contre les mis en cause.

Le tribunal a, après délibération, déclaré les prévenus coupables et les a condamnés à deux mois avec sursis.