}
Accueil Afrique Sa photo critiquée, Miss Maryline Kouadio, et le policier secouent la Côte d’ivoire
Sa photo critiquée, Miss Maryline Kouadio, et le policier secoue la Côte d'ivoire

Sa photo critiquée, Miss Maryline Kouadio, et le policier secouent la Côte d’ivoire

pour Aminata Diallo

Le belle Maryline Kouadio, sacrée Miss Côte d’Ivoire 2020, a exhorté les autorités ivoiriennes à être un peu plus regardantes quant à l’utilisation des réseaux sociaux. Voici la raison.

Maryline Kouadio: ”Je demande à nos autorités de sévir car l’utilisation des réseaux sociaux ne doit pas nuire”

L’ex-reine de la beauté ivoirienne, Maryline Kouadio, a posté des photos sur sa page Facebook, qui créent une vive polémique sur les réseaux sociaux. Sur ces images, l’on aperçoit un jeune policier, visiblement très enchanté d’avoir en face de lui la Miss Côte d’Ivoire.

Ces photos ont suscité de nombreuses réactions dont celle du blogueur Pappy Powa. ‘‘Ce Policier-là ne sait pas draguer femme, comment tu peux taper poto en Uniforme. Quelle honte pour notre Police Nationale’‘, a ironisé le blogueur. Cette publication de Pappi Powa a poussé la belle Maryline Kouadio à dire sa part de vérité.

”La personne sur cette photo est avant tout mon cousin, un cousin dont j’ignorais qu’il travaillait à la cité administrative au Plateau. Me voyant arriver, il s’est dirigé vers moi dans le but de me saluer et en a profité pour proposer de m’escorter jusqu’à mon lieu de rendez-vous. Depuis ce matin, je vois ce type de publication que je trouve déplacée et que je condamne. Angelo est une personne vraie qui prend son travail à coeur et qui respecte son prochain”, a expliqué l’ex Miss qui a également exhorté les autorités ivoiriennes à être un peu plus regardantes quant à l’utilisation des réseaux sociaux.

” Je demande à nos autorités de sévir car l’utilisation des réseaux sociaux, ne doit pas nuire (…) Dans notre pays, nous ne savons pas faire cette différence entre l’utilisation d’Internet à bon escient et l’utilisation abusive pour créer des buzz inutiles, dénigrer les autres ou diffamer. Ce qui est vraiment dommage car la culture du buzz négatif est entrain de prendre une place importante au détriment des réelles causes de la vie”, a ajouté Maryline Kouadio.

Dans ma meme carégorie