LIMAMETTI.COM – D’après Les Échos, Diop Iseg s’est fait expulser par son ancienne épouse de l’immeuble sis à Sacré-Cœur 3 où il logeait avec sa famille et sa maman.

Dans son ordonnance d’expulsion, le juge motive sa décision par le fait qu’Aïssatou Seydi détient un droit définitif et inattaquable sur l’immeuble.
Le juge, qui s’est fondé sur l’état de droits reels établi le 20 mai dernier et dressé par une notaire, atteste que la propriété résulte de l’acquisition de l’immeuble auprès du sieur Mamadou Bâ au prix de 150 millions Fcfa.
L’autre argument brandi porte sur les liens du mariage. Selon le juge, il n’y a pas encore de preuve d’une décision de divorce.
En conclusion, Diop Iseg ne justifie d’aucun droit ni titre d’occupation sur l’immeuble objet du lot Numéro 9023.