Deux ans de prison ferme, c’est la peine que le tribunal correctionnel de Dakar a infligée hier à la dame A. Ndiaye, chef d’agence du Crédit mutuel Sénégal (Cms) de Sahm. Elle a été reconnue coupable d’escroquerie, de blanchiment de capitaux et de faux et usage de faux en informatique. En sus de la sanction pénale, informe le quotidien Le Soleil, la prévenue doit payer la somme de 60 millions au Cms.

En prison depuis janvier 2019, A. Ndiaye est accusée d’avoir pompé 47 millions de FCFA dans le compte des clients de l’institution financière. L’une des victimes A Seydi, avait, courant octobre 2016, fait un dépôt initial de 324 000 000 FCFA pour une durée de 2 ans avec un taux d’intérêt de 6%, soit 38 948 400 FCFA.

Alors que le compte devait être fermé en octobre 2018, le chef d’agence l’a prématurément fermé le 2 février de la même année. Elle a ensuite viré la somme de 24 613 225 FCFA dans le compte d’une de ses copines avant de retirer l’argent.

Un autre montant de 16 millions sera également soutiré d’un compte d’une ONG. Lors du procès, la banquière a reconnu qu’elle était prise dans un engrenage dans lequel elle ne pourra pas sortir.