LIMAMETTI.COM – Le torchon continue de brûler entre le maire de Saint-Louis, Mansour Faye et les marchands ambulants qui squattent l’avenue Général De Gaulle.

Depuis plusieurs jours maintenant, les policiers et les agents des services techniques municipaux sillonnent les abords du marché pour chasser les ambulants. Une situation qui a fini par irriter ces derniers qui dénoncent ce qu’ils considèrent comme des harcèlements.

«Les agents municipaux ne prennent pas en compte l’émigration clandestine. Nous protestons contre ce harcèlement et invitons les autorités municipales à la table des négociations d’autant que certains ont tenté, pour la deuxième fois, jeudi dernier, de s’immoler par le feu», alerte le porte-parole des marchands.

D’après lui, le pire a été évité de justesse sur cette avenue. C’est au moment de passer à l’acte, après s’être aspergé d’essence, que le bonhomme a été sauvé par ses pairs.