A 65 ans, une femme allemande donne naissance à des quadruplés ! | Limametti.com

Santé

A 65 ans, une femme allemande donne naissance à des quadruplés !

Publié par Cheikh Anta

Avoir un enfant est toujours un Ă©vĂ©nement extraordinaire mais cela l’est davantage lorsque la grossesse dĂ©fie toutes les rĂšgles et conventions d’ordre scientifique. Comme nous le savons, il y a un Ăąge Ă  partir duquel il est impossible d’enfanter pour une femme, mais l’histoire que nous vous raconterons aujourd’hui vous rappellera qu’il s’agit d’une rĂšgle, et comme pour toute rĂšgle, il existe des exceptions pour la confirmer et s’y soustraire Ă©galement.

Une grossesse tout sauf prévisible

Une allemande de 65 ans, qui a dĂ©jĂ  13 enfants de 4 pĂšres diffĂ©rents a donnĂ© naissance Ă  des quadruplĂ©s aprĂšs avoir subi une procĂ©dure d’insĂ©mination artificielle en Ukraine.

Elle est tombée enceinte aprÚs avoir subi plusieurs inséminations artificielles en Ukraine. Les trois garçons et une fille sont donc nés prématurément à 26 semaines dans un hÎpital berlinois mais avaient « de bonnes chances de survie » selon le rapport médical du centre hospitalier.

La mĂšre berlinoise, Annegret Raunigk, est une enseignante anglo-russe proche de la retraite et qui en plus d’ĂȘtre mĂšre de 13 enfants, est grand-mĂšre de sept petits-fils et petites-filles ! RTL a dĂ©clarĂ© que ces nouvelles naissances faisaient de cette femme, la plus vieille mĂšre de quadruplĂ©s au monde !

Tentative qui n’était pas censĂ©e ĂȘtre une rĂ©ussite mais qui aura Ă©tĂ© finalement bien plus que cela !

Raunigk a fait les gros titres en Avril 2015 lorsque la presse allemande a signalĂ© pour la premiĂšre fois que sa derniĂšre tentative d’insĂ©mination artificielle avait entraĂźnĂ© une quadruple grossesse. A l’époque, elle a dit qu’elle avait dĂ©cidĂ© d’avoir un autre enfant parce que sa plus jeune fille, qui avait alors neuf ans, voulait un petit frĂšre ou une petite sƓur, selon RTL.

Le « TabloĂŻd Bil dam Sonntag » a citĂ© Raunigk, dont la fille aĂźnĂ©e a 44 ans, rappelant que c’était « un choc » lorsque les mĂ©decins lui ont annoncĂ© pour la premiĂšre fois une grossesse quadruplĂ©e.

« AprĂšs que le docteur ait dĂ©couvert qu’il y en avait quatre, j’ai dĂ» y rĂ©flĂ©chir avant toute chose ».

Mais elle n’a pas envisagĂ© de rĂ©duire le nombre d’embryons et a dĂ©clarĂ© qu’elle n’avait aucune rĂ©serve Ă  Ă©mettre Ă  propos du dĂ©fi auquel elle Ă©tait confrontĂ©e.

« Je n’ai pas vraiment peur, je suppose simplement que je vais rester en bonne santĂ© et en forme. En matiĂšre d’organisation, j’ai suffisamment d’expĂ©rience, ce n’est pas du tout nouveau pour moi. » a-t-elle dĂ©clarĂ© au « Bild ».

Les journalistes avaient Ă©galement demandĂ© Ă  Raunigk comment, selon elle, il fallait ĂȘtre Ă  65 ans. Elle y a tout simplement rĂ©pondu en disant : « Comment faut-il ĂȘtre Ă  65 ans ? Les gens ont apparemment toujours besoin de trouver des clichĂ©s Ă  ce sujet, et je trouve cela plutĂŽt fatigant. Je pense donc que c’est quelque chose qu’on dĂ©cide par soi-mĂȘme. »
Elle rajoute Ă©galement qu’au dĂ©part, elle voulait juste avoir un enfant, et qu’elle n’avait absolument rien planifiĂ©. Il est d’ailleurs Ă  rappeler qu’Annegret avait dĂ©jĂ  fait les gros titres de la presse allemande il y a dix ans, lorsqu’elle a donnĂ© naissance Ă  son treiziĂšme enfant, Lelia Ă  l’ñge de 55 ans.

Une histoire sans doute incroyable mais qui fait aussi trĂšs plaisir et pourrait mĂȘme redonner l’espoir Ă  certaines personnes n’ayant toujours pas eu l’occasion d’avoir une progĂ©niture. Car Ă  vrai dire, les rĂšgles et les gĂ©nĂ©ralitĂ©s sont une chose, alors que ce que fait rĂ©ellement la nature dans bien des cas est une toute autre histoire !

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile LIMAMETTI. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :

A propos du rédacteur

Cheikh Anta

Votre serviteur! Je fouille la société au quotidien pour vous livrer des informations exclusives.

Laissez un commentaire