Ex-ministre de l’Environnement sous le régime du Président Abdoulaye Wade, Thierno Lô soulève des scandales à propos de la gestion et la distribution du gaz butane.
Scandale dans la distribution du gaz butane : un ex ministre de l'environnement accuse TOTAL

Ex-ministre de l’Environnement sous le régime du Président Abdoulaye Wade, Thierno Lô soulève des scandales à propos de la gestion et la distribution du gaz butane.

Selon lui, la plupart des bouteilles de gaz de 12,5 kilos doivent être retirées du marché pour des raisons de sécurité. Il interpelle également le ministre du Pétrole et des Énergies, Aïssatou Sophie Gladima sur plusieurs points concernant la distribution du butane.

Le constat, prévient-il, est que ces bouteilles, appelées ’’bouteilles neutres’’, échappent à tout contrôle et ne respectent pas la norme. Elles continuent à circuler et Thierno Lô indexe la multinationale française Total fait partie de ceux qui les remplissent avant de les mettre sur le marché, alors que l’enseigne française est consciente du danger qu’elles constituent.

“L’État du Sénégal n’a pas le droit de regarder faire”

À l’en croire, les autorités sont au courant et laissent faire. “En cas de drame, il ne faudra s’en prendre qu’à nous”, regrette-t-il.

Dernièrement, “devant la profusion de bouteilles de 12,5kg non identifiées sur le marché, le Ministère du pétrole et des énergies, pour des raisons de sécurité, a jugé nécessaire d’interdire tout embouteillage ne respectant pas les normes de sécurité, pour préserver les citoyens et éliminer tout risque que présente une telle pratique”, dans un communiqué. Lequel soulignait que “chacune des sociétés de distribution de gaz est tenue de disposer de son propre parc de bouteilles, identifiables à ses marques et couleur.”

Ainsi, “ces bouteilles commercialisées dans le pays doivent respecter toutes les normes de sécurité édictées par la réglementation en vigueur”.