Accueil Politique Série de démissions à l’APR, le navire BBY coule