Le président du Cercle des intellectuels soufis a fait une révélation de taille. «Des états-majors politiques nantis et bien établis à Touba, de connivence avec des cercles Mbacké-Mbacké, ont fait des manœuvres pour plébisciter Me Madické Niang, si Macky Sall quittait le Pouvoir», déclare-t-il .

Selon lui, «ils voulaient pousser Macky Sall à bout pour ensuite installer un Conseil de transition qui devait être dirigé par Me Madické Niang, peint comme un homme du consensus».

Source : Actunet