LIMAMETTI.COM- Après le témoignage de la victime elle-même, c’est l’avocate de Mariam Sow qui brise le silence et revient sur le dernier développement de cette actualité qui défraie la chronique aussi bien au Mali qu’au delà de ses frontières.

Suite aux accusations de violences physiques portées contre l’artiste Sidiki Diabaté, Me Nadia, jointe ce mardi par nos confrères de la radio espace, a exprimé toute son indignation et sa colère suite à l’attitude de Sidiki Diabaté qu’elle qualifie de comportement d’une autre époque.

« C’est regrettable qu’une célébrité comme Sidiki se livre à un tel comportement, ma cliente traverse des moments difficiles en ce moment. Mariam Sow a été offensée dans sa dignité et son honneur»fulmine Me Nadia.

Cette avocate de la guinéenne Marima Sow estime que rien ne doit justifier une telle attitude de l’artiste et de poursuivre que le cas Mariam Sow, est l’illustration parfaite du quotidien de plusieurs femmes qui selon elle, subissent l’enfer avec des hommes qui peuvent être leurs maris ou compagne.

« Nous avons projeté une grande marche de soutien à Mariam Sow ce samedi dans les rues de Bamako pour dénoncer et attirer l’attention de tous sur ce qui arrive souvent aux femmes victimes de violences et humiliations», informe l’avocate.

L’étau se resserre donc sur l’artiste Sidiki Diabaté qui vient d’être arrêté et placé en garde à vue en attendant l’aboutissement de la procédure judiciaire engagée contre lui. Et comme le malheur ne vient jamais seul, la star de la kora a aussi été retirée de la liste des nominés du grand concours de distinction des meilleurs artistes africains organisé par la structure nigériane Afrimmat.