Les choses se précisent pour le député Ousmane Sonko. Après la levée de son immunité parlementaire, le leader du Pastef, toujours introuvable va tomber dans les mains du juge Mamadou Seck.

La robe noire se chargera du dossier de l’homme le plus médiatisé durant ce mois au Sénégal.

Ousmane Sonko est accusé de viol et de menaces de mort par une jeune masseuse du nom d’Adji Sarr. Le politicien classé lors de la dernière présidentielle est l’adversaire politique du régime au Pouvoir.