Il pourrait y avoir d'autres charges contre Sonko qui sont passibles de la perpétuité
Il pourrait y avoir d'autres charges contre Sonko qui sont passibles de la perpétuité

LIMAMETTI.COM- Ousmane Sonko peut éviter la prison à travers l’accusation de « viol » dont il fait l’objet de la part de la jeune fille Adji Sarr. Cependant, sur la certitude du viol, il ne veut pas échapper au pire.

 

Affaire Ousmane Sonko : Le pire attend le leader du Pastef

Selon des sources proches, Ousmane Sonko va échapper de la prison, car « il n’y a pas eu viol mais il y a eu des rapports sexuels entre deux adultes consultants. Si l’on ne se fie qu’au PV de l’audition de Adji Sarr paru à travers la presse, cette dernière indique que lors du premier acte de viol dont elle fut victime de la part de Ousmane Sonko, il y a des doutes.

Lors du premier « viol » dont elle dit être victime de la part de Ousmane Sonko, Adji Sarr dit que c’était la première fois qu’elle se faisait pénétrer. Il y a des doutes. Pour une jeune fille qui connaît sa première expérience sexuelle et qui se fait violer dans un salon qui sert également de domicile, pourquoi, les membres de la propriété n’ont pas entendu un seul cri ?

En principe, également, la jeune fille devrait également sortir de cette épreuve avec des signes présentant des symptômes qui auraient pu alerter son entourage. Seulement, il n’en est rien. On peut en déduire que s’il y a eu des rapports sexuels, ils ne peuvent qu’être consentants, car Adji Sarr ne doit pas être à sa première expérience sexuelle.

Pour ces faits, Ousmane Sonko s’échappe de la détention préventive et la mise sous mandat de dépôt. Seulement, selon toujours nos révélations, Ousmane Sonko n’échappera pas du port du bracelet électronique puisqu’il sera poursuivi pour d’autres délits…menaces de mort contre la personne Adji Sarr qui dit être enceinte et, donc qui porte son enfant, incitation à l’insurrection et destruction de biens publics et privés.

Triste sort qui lui sera réservé. Car, Ousmane Sonko ne sera évidemment plus député et sera privé de ses droits civils et politiques…Et ça, ça va être pire que la prison ! Car, même s’il ne sera plus poursuivi du délit de « viol », il le sera pour insurrection et destruction de biens publics et privés.

Ce sont des révélations exclusives de Xibaaru.