Avec ses sorties maladroites répétées et sa propension à entretenir un discours déconsolidant, Madiambal Diagne a suscité le mépris du camp présidentiel.

Selon Benoît Sambou « malheureusement il ne mesure pas le mal qu’il cause à notre pays et il faut le répondre par le mépris ».

À rappeler que depuis que le leader de Pastef a demandé aux rebelles de déposer les armes pour que revienne la paix en Casamance, Madiambal Diagne a multiplié des sorties qui ont indisposé plus d’un Sénégalais.