LIMAMETTI.COM – Bougane Gueye Dany a licencié par appel téléphonique des correspondants régionaux de son organe de Presse. Ce, après avoir modifié unilatéralement leur contrat de travail, les informant qu’ils ne seront plus payés mensuellement mais par pige.

A lire aussi : Fatima Diack et Bougane : une longue histoire d’amour entre un patron et son employé (e)

Leur dernier salaire du mois d’août varie entre 12 095 frs Cfa et 32 000 f Cfa, selon le communiqué du Synpics. Qui déplore cette situation et appelle le Pdg de D-Media au respect de la loi et de la convention qui régissent ce secteur.

“Plusieurs récriminations relatives à la violation du Code du Travail de la part du Groupe D Media sont parvenues au bureau du Synpics. Des correspondants de ce groupe de presse dans les chefs-lieux de régions, ont reçu, de manière unilatérale, de la part de la direction, une notification de rupture de leur contrat de travail par appel téléphonique.

A lire aussi : Khalifa Sall fait un tour chez Bougane Gueye Dany

Alors que jusqu’ici ces travailleurs s’adonnaient à réaliser leur mission sur la base de contrats de prestations adossés à un salaire ou cachet mensuel, en début septembre ils ont reçu des appels téléphoniques les informant que désormais ils seront régis par un système de rémunération basé sur des piges.

A lire aussi : Bougane Guèye Dany tire sur Ousmane Sonko : “vous avez une mémoire trop