Chose promise, chose due. Aida Patra a finalement organisé sa marche pacifique pour défendre toutes les femmes victimes de viol.

Adji Sarr, cette masseuse qui accuse Ousmane Sonko de viol est l’une des victimes les plus évoquées durant la marche.