04 PHOTOS. Un footballeur sénégalais tué par balles | Limametti.com
News Sports Unes

04 PHOTOS. Un footballeur sénégalais tué par balles

William Gomis
Publié par Ly Bousso

LIMAMETTI.COM – Selon Le Progrès, William Gomis, un ancien footballeur de Saint-Etienne, a été abattu. Ce défenseur âgé de 19 ans a été tué dans la nuit du dimanche au lundi dans une fusillade à La Seyne-sur-Mer. Il n’est pas la seule victime; un autre jeune de 14 ans a lui aussi rendu l’âme dans ce règlement de compte où 24 douilles de kalachnikov ont été retrouvées sur les lieux du crime.

Ce jeune défenseur a intégré l’ASSE en tant que stagiaire en 2013. Il a quitté le club cette année sans doner suite de son départ.

L’ex-footballeur de l’ASSE avait «tout le temps le sourire».

Mohamed Aït-Hida, ancien scout de l’AS Saint-Etienne dans la région Paca, qui avait découvert William Gomis lors d’un derby toulonnais et ayant contribué à son intégration chez les Verts, n’arrive toujours pas se remettre de la mort de ce prometteur défenseur.

« William avait alors ébloui tout le monde lors d’une détection avant de signer en U17 première année à Saint-Etienne, se souvient Mohamed Aït-Hida. C’était un gamin qui avait tout le temps le sourire et qui a été capitaine des Verts plusieurs saisons. La saison passée, il n’a par exemple pas perdu un seul match avec l’équipe réserve en N3 lorsqu’il était aligné. »

Selon Mohamed Aït-Hida, William Gomis qui a contribué à l’accession de la réserve en N2, a décidé de s’en aller après avoir « refusé une proposition de contrat amateur d’un an » du club. « Il a sans doute mal vécu le fait que l’ASSE signe pro des joueurs plus jeunes que lui ».

A LIRE AUSSI :   Dernière Minute : Barthélémy Dias sous mandat de dépôt!

Bernard Marchal, le procureur de la République de Toulon, a révélé que plusieurs membres de sa famille avaient été mêlés à de précédents règlements de comptes, mais Mohamed Aït-Hida affirme qu’il n’en faisait pas partie.

« Intégrer le centre de formation de l’ASSE à 14 ans lui avait permis de quitter son quartier [la cité Berthe]. Quand il rentrait dans la région, il restait sagement avec sa famille. Là, il recherchait un club et il passait du temps au pied de son immeuble comme 95 % des jeunes le font. Il a été foudroyé par des gens tirant en rafale sur n’importe qui. » Le club stéphanois vient de se déclarer, via un communiqué, « profondément affecté par la disparition brutale de William », « apprécié de ses anciens coéquipiers et de ses éducateurs pour ses qualités humaines ».

William Gomis 4

William Gomis 4

William Gomis 3

William Gomis 3

William Gomis 2

William Gomis 2

William Gomis 1

William Gomis 1

A propos du rédacteur

Ly Bousso

Le web, une passion avant tout.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de