LIMAMETTI.COM – Reconnus coupables des faits d’outrage publique à la pudeur, la prostituée A. D Guèye et son client I. Thior ont écopé d’un mois d’emprisonnement ferme. Les prévenus ont été jugés ce vendredi par le tribunal des flagrants délits de Dakar.

A lire aussi : Mbao : Le directeur d’un internat surpris sur son élève de 15 ans

Les faits sont plus qu’insolites. Né en 1980, la belle de nuit A. D Guèye a été surprise en train de faire l’amour avec son client I. Thior dans la rue.

Les faits ont eu lieu à Rufisque. Jugés ce vendredi par le tribunal des flagrants délits de Dakar pour les infractions d’outrage publique à la pudeur et raccolage, les prévenus sont revenus ont déroulé le film de leur arrestation.

« J’ai connu I. Thior par l’intermédiaire d’un vieux. C’est celui-ci qui nous a amenés à l’endroit où, nous ont surpris les policiers. On était couchés sur des cartons. J’ai un carnet sanitaire. Ce sont les limiers qui l’ont confisqué au moment de notre interpellation », a déclaré la veuve, mère de trois enfants.

A lire aussi: 4 positions pour atteindre facilement l’orgasme

Des allégations confirmées par son coprévenu : « C’est moi qui l’avait abordée. On était en train de faire l’amour derrière un kiosque PMU », a argué l’ouvrier, marié et père d’un enfant.

Pour la représsion, le maître des poursuites a requis deux mois ferme contre les prévenus, non sans dénoncer leur comportement. « La prostitution n’est pas interdite. Il faut trouver un carnet sanitaire. Il y a assez d’hôtel et d’auberge dans ce pays », peste-telle.

Au final, la présidente du tribunal a condamné les prévenus à un mois d’emprisonnement ferme pour outrage publique à la pudeur. Cependant, la fille de joie a été relaxée du délit de raccolage.

A lire aussi: Fatima, éléve en classe de 2de victime de facebook : “comment j’ai été vi0lée ..”