L’ancien ministre qui a échangé avec l’universitaire sur la situation du pays, reste convaincu que « L’avenir de ce pays ne se construira pas sans lui ».