La tension monte à Guinaw rails nord entre le maire socialiste Pape Ndiame Dieng et ses administrés, notamment les membres de «Guinawrails debout».

A l’origine du problème : les espaces publics libérés par l’Apix et la traversée de l’autoroute à péage. Une situation qui risque d’imploser à tout moment, puisque le maire est déterminé à réaliser ses projets sur ses espaces avec ses promoteurs, malgré l’opposition des populations. Elles veulent avant tout des éclairages sur les conditions d’attribution de ces terrains. Le contentieux risque d’atterrir au tribunal.