Et revoilà l’ancien ami de Macky Sall, l’Ivoirien qui, grâce à de hautes complicités, a dilapidé nos maigres ressources. La société Marylis Btp de l’Ivoirien Adama Bictogo a été liquidée par le tribunal du commerce de Dakar pour défaut de paiement à la demande de ses créanciers, selon la publication Confidentiel-La Lettre quotidienne.

Lire aussi l’article: Thiaroye : Le mystère persiste autour du liquide noir

La société qui avait en charge de construire l’Université de Diamniadio, avant de se voir retirer le projet, a fait faillite et reste devoir à ses partenaires au moins 3 millions d’euros. Il faut dire que sur des factures effectivement payées (par le Trésor Public) de près de 30 milliards, Marylis Btp, qui avait sous-traité plusieurs parties du marché, avant de revenir faire les travaux à la place des sociétés contractantes, n’a réalisé que 30 % du chantier.

Le président Macky Sall, en colère contre Adama Bictogo, avait demandé par la suite que les travaux soient confiés aux Turcs de Summa. Ces derniers avaient repris les choses en main, mais avec la crise du Covid-19, le chantier de l’Université est encore à l’arrêt. Les créanciers courent désormais derrière l’Etat pour recouvrer au moins 2 milliards parce que la société de Bictogo n’a plus d’existence légal