LIMAMETTI.COM- La situation est vive à l’Université de Dakar où des heurts entre étudiants ont fait plusieurs blessés graves. Selon des informations de Seneweb, tout est parti d’une bagarre entre un étudiant membre de Ndefleng qui a été battu par les kékendos suite à un vol de moto Jakarta.

Plusieurs blessés graves ont été notés de part et d’autre. Mais n’eut été l’intervention des autorités, le pire allait se produire. En effet, Seneweb a noté la présence des unités tels que le commissariat de Point E, le commissariat Central, la BIP et le sous-préfet de Dakar-Plateau.

On constate sur place des va-et-vient incessants des autorités suite à ce déchaînement de la violence entre deux communautés d’étudiants qui sont des cousins. Le sous-préfet Djiby Diallo, interpellé, n’a pas voulu se prononcer.

Les deux camps se sont repliés chacun de son côté certes pour se réorganiser mais la police veille au grain après avoir été réquisitionnée par le recteur.

Une situation qui pose encore un problème d’armes blanches détenues au niveau de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.