UCAD - L’Assemblée de l’université prend des mesures radicales après la m0rt d'Ismaïla Gaoussou Diémé

Le Conseil restreint de l’Assemblée de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar s’est réuni ce 14 avril en visioconférence sous la présidence du recteur, le professeur Ahmadou Aly Mbaye.

Après avoir abordé les malheureux événements à l’Ucad qui se sont soldés par le décès d’Ismaïla Gaoussou Diémé des suites de ses blessures, le conseil restreint, à l’unanimité, «constate que le défunt n’était plus inscrit à l’université depuis 2015 ». Il a aussi noté «avec regret la présence au sein du campus social au sein du campus social d’individus n’ayant aucun lien avec l’université ». Aussi, le conseil «partage l’indignation de la communauté universitaire et condamne fermement ce phénomène récurrent de violence au niveau du campus social » et «invite le directeur général du Coud à procéder à la fermeture totale du campus social jusqu’à la mise en place d’un nouveau système de gestion de la codification ». Il a aussi ordonné la suspension «de toutes les amicales des étudiants jusqu’à nouvel ordre » avant d’annoncer la mise en place d’une commission «chargée de réfléchir sur le statut des amicales des étudiants » afin de «proposer un règlement intérieur ».

Par ailleurs, le conseil révèle que tous les étudiants, responsables d’actes de violence, seront traduits devant le conseil de discipline.