Après le saccage des deux restaurants au campus social par des étudiants de la liste perdante et un blocage de la circulation sur l’avenue Cheikh Anta Diop hier, la commission électorale de la faculté des Sciences juridiques et politiques a annulé les résultats du renouvellement de l’amicale.

La commission a pris cette décision après constat de résultats invraisemblables. En effet, la coalition «article 118 et 119 du COCC» a obtenu 99,68% des voix contre 0,312 voix pour la coalition «article 118-Lux-mea-lex essentielle». Quant à la «coalition gagnante», elle a été la perdante avec 0% des voix. En vérité, ces résultats n’ont rien à voir avec la réalité. Les conclusions du rapport technique de Campusen révèlent des défaillances techniques liées à l’ajout de sous listes devant les noms des coalitions.

En fait, les rajouts demandés par l’ensemble des coalitions ont empêché l’enregistrement des suffrages pour la grande coalition. La commission électorale annonce un nouveau scrutin dans les meilleurs délais. La date sera fixée d’un commun accord avec les coordonnateurs des coalitions. Tout est rentré dans l’ordre.