teuss pendaison touba
teuss pendaison touba

L’horreur s’est encore produit dans la capitale du Sine. Un animateur de la chaîne régionale de la Rts Fatick s’est donné la mort par pendaison, dans son village natal, Waxal Jam, dans la commune de Patar, non loin de Niakhar.

La victime, la quarantaine…

Sémou Diouf, la quarantaine, avait fini d’assurer la technique de l’émission catholique présentée tous les lundis, de 20 à 21 heures.

Marié et père de famille

D’après nos confrères de la radio Sud Fm, après l’émission la cheffe de station, Véronique Diouf, a pris le soin de déposer son agent chez lui au quartier Ndiaye Ndiaye. Mais Sémou Diouf partira nuitamment à Waxal Jam pour se pendre à un arbre près de la maison familiale. Il laisse derrière lui une veuve et trois orphelins.

Raisons inconnues

Pour l’heure, les raisons du suicide n’ont pas encore été révélées. Mais la source rapporte que c’est le deuxième suicide par pendaison, en l’espace d’une semaine dans la région de Fatick. Ce, après celui signalé le 19 janvier dernier dans le département de Foundiougne.