LIMAMETTI.COM- Le vaccin Astrazeneca, suspendu dans une dizaine de pays européens, est encore utilisé par le Sénégal, qui semble refuser d’adopter le principe de précaution. Ce qui fait réagir Abdoul Mbaye, le leader du Parti ACT.

elon Abdoul Mbaye, les vaccins Astrazeneca ne rassurant plus, “le devoir de prudence” s’impose.

L’usage du principe de précaution doit plus que jamais s’appliquer. Le devoir de prudence impose à un gouvernement responsable la suspension des vaccins Astrazeneca. L’Etat doit prendre ses responsabilités et agir en urgence”, a-t-il-posté sur son compte tweeter