Les Lions ont fait sensation dans leurs boubous à leur arrivée à Kaluga en Russie, pays hôte de la Coupe du monde. Beau, sobre et classe, le modèle est signé Mass Fall.

Lions bleu
Massamba Fall plus connu sous le nom de Mass, vient de signer un beau coup de griffe avec les Lions. À seulement 34 ans, il a signé les boubous que portaient Sadio Mané et Cie hier à leur arrivée à Kaluga, en Russie, pays hôte du Mondial. Pour son coup d’essai, finalement un coup de maître, il a vu bleu. Une couleur choisie lui-même au pif, avec l’ambition de produire une tenue chic, mais sobre.

Il s’est imposé quelques nuances et variations : “Bleu nuit pour les  joueurs et le staff technique, gris pour le reste du staff et bleu marine pour les officiels”. Une manière, dit-il, de les distinguer. Du sur mesure, alors que l’habituelle séance de prise de mesures n’a pas eu lieu.

“Avec leur calendrier serré, je n’ai pas pu rencontrer l’équipe. Leurs mesures m’ont été envoyées par un couturier basé au Maroc”, confie Mass à Seneweb. N’empêche le résultat est bluffant. Pas une seule retouche n’a été faite. Même si on a senti quelques-uns flotter sur leurs boubous.

“Ils devaient mettre ces tenues pour la remise du drapeau par le chef de l’État. Mais, je n’ai pas eu le temps de les finir”, s’excuse le tailleurs des Lions. Les hommes d’Aliou Cissé durent alors se contenter du costard-cravate bleu strict. Pour les boubous, ce sera pour la Russie.

Tailleur, de père en fils
Fils de couturier, Mass a arrêté de travailler pour le compte d’une prestigieuse banque de la place pour monter en 2012, “sur fonds propres”, sa propre entreprise : “Mass coupeur”.

Massamba  Fall n’est pas tailleur par hasard. Son grand-père fut couturier, un legs transmis à son père qui, à son tour, leur a transmis cet héritage avec ses frères. Au collège comme à l’université, il cousait déjà dans les ateliers de ses frères, parallèlement à ses études.

Sa rencontre avec les Lions ? Un vrai coup de chance. “Avec la qualification des Lions pour le Mondial, j’ai envoyé des correspondances et des photos à la fédération. Et après quelques réunions et des rencontres, l’équipe fédérale m’a choisi pour coudre les tenues des Lions”, raconte-t-il. C’est ainsi que l’aventure a débuté.