“Gilets oranges” : Comment Bougane Gueye Dany va “perturber” Macky | Limametti.com

Politique Unes

“Gilets oranges” : Comment Bougane Gueye Dany va “perturber” Macky

Publié par Sokhna Fall

Les «Gilets jaunes» au SĂ©nĂ©gal. En effet, il s’agit d’une tribune pour tout sĂ©nĂ©galais qui  dĂ©sire se prononcer, donner sa vision sur le mode de gouvernance du pays par Macky Sall et son rĂ©gime. Au cours du lancement de cette opĂ©ration, Bougane Gueye, leader du mouvement «Gueum SaBopp» n’a pas mis de gans pour rĂ©pondre Ă  Macky Sall.

Ce dernier, aprĂšs que le Conseil Constitutionnel ait recalĂ© des candidats Ă  la prĂ©sidentielle du 24 fĂ©vrier prochain, a pris le soin de se moquer d’eux. A ce propos, le leader de Gueum Sa Bopp rappelle les rĂšgles du jeu au Chef de l’Etat. «Macky Sall dit que les recalĂ©s doivent rester sur le banc de touche. Il n’a jamais pratiquĂ© le football. Il ignore que c’est le banc qui fait toujours la diffĂ©rence. Le banc a plus de lecture du jeu», a dĂ©clarĂ© Bougane Gueye dans la foulĂ©e.

Et d’ajouter : «Il faut barrer la route Ă  cette Ă©quipe dangereuse de Macky Sall». DopĂ© par la foule, le leader de Gueum Sa Bopp a invitĂ© les SĂ©nĂ©galais Ă  «rompre» l’injustice que, selon lui, Macky Sall «impose» aux SĂ©nĂ©galais. «Le combat que nous menons n’est pas pour l’intĂ©rĂȘt des leaders, mais celui des SĂ©nĂ©galais”. Aux yeux de Bougane, Macky Sall et son gouvernement sont dans la logique de tripoter les rĂ©sultats des Ă©lections du 24 fĂ©vrier prochain. C’est dans ce sens qu’il lance un appel aux forces de l’ordre. «A vous, forces de l’ordre, Macky Sall veut brĂ»ler le pays et nous allons faire face.Soyez aux cĂŽtĂ©s des populations», a lancĂ© le leader de Gueum Sa Bopp qui promet d’envahir tous les jours la place de la Nation pour faire reculer Macky Sall de ses tentatives pour avoir un second mandat. « RĂ©Ă©lire Macky Sall serait suicidaire», a conclut Bougane Gueye, prĂ©sident du mouvement Gueum Sa Bopp.

Cette initiative du mouvement Gueum Sa Bopp sera une tribune publique pour les sénégalais afin de pointer du doigt la situation politico-judiciaire du pays à la veille de la présidentielle du 24 février.

 

A propos du rédacteur

Sokhna Fall

Je suis un amoureux du web qui aime aller Ă  la recherche de l'information partout dans le monde

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of