El Hadji Kassé, chargé de la Communication de la présidence de la République monte au créneau pour défendre le chef de l’État. Macky Sall, qui a reçu en audience la coordination des étudiants de l’Ugb, est accusé par les étudiants de l’Ucad de «vouloir déstabiliser (leur) dynamique unitaire» après la mort de l’étudiant Fallou Sène.

Kassé, repris par Voxpopuli, nie «toute tentative de diviser» le mouvement estudiantin. Il précise que les étudiants de l’Ugb «ont été reçus parce que l’évènement s’est passé à l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis».

Il poursuit : «Les actions du président de la République ont été, depuis le début des évènements de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, d’appeler et d’œuvrer pour l’apaisement, le retour au calme. Si mes informations sont exactes, il a été même acté une audience avec la coordination nationale des étudiants du Sénégal.»

Donc, appuie-t-il, «il n’y a aucune tentative, encore moins une volonté de diviser