Keur Serigne Touba à Chicago : Les “pas” de trop de Cheikh Béthio Thioune - Limametti | Toute l'actualite Senegal du web en direct
Faits divers Unes

Keur Serigne Touba à Chicago : Les “pas” de trop de Cheikh Béthio Thioune

La communauté mouride ne veut plus de la résidence ‘’Keur Khadimou Rassoul’’ de Chicago dont la procédure d’achat entamée depuis des années est sur le point d’être finalisée.

Dans une vidéo postée sur la toile, Serigne Mame Mor Mbacké estime que la maison est souillée par les pas de danse de Cheikh Béthio Thioune et de ses fidèles.

Cheikh Béthio Thioune est à nouveau dans le collimateur des dignitaires mourides, particulièrement de Serigne Mame Mor Mbacké. Le fils de Serigne Mourtalla Mbacké, qui est en sorte le ministre des Affaires étrangères dans la hiérarchie mouride, estime que le guide des Thiantacounes a souillé la résidence ‘’Keur Khadimou Rassoul’’ de Chicago par des pas danse. Lors d’un séjour effectué récemment aux USA, Cheikh Béthio Thioune a fait un tour à la résidence. Dans une vidéo, on le voit ainsi que certains de ses disciples esquisser des pas sous les battements des tambours. Ce geste a outré le responsable religieux qui, dans une déclaration, annonce que Touba ne veut plus dudit immeuble pour en faire la maison de Serigne Touba.

Les membres du dahira de Chicago voulaient l’acheter, mais l’argent n’était pas complet.

“Ainsi la fondation a tout complété, mais la vente n’est pas effective, car il reste encore les papiers à finaliser’’, rappelle Serigne Mame Mor Mbacké. Qui ajoute pour s’en désoler : ‘’ces derniers jours, une personne (Ndlr : Cheikh Béthio) s’est rendue à la résidence pour y danser toute la nuit. Keur Serigne Touba ne veut pas d’une maison où l’on danse. Donc, Serigne Touba n’en veut plus’’. En d’autres termes, la communauté mouride a décidé de renoncer à ce joyau qu’elle cherchait à acquérir depuis des années.

C’est en 2015 que le ‘’dahira’’ mouride de Chicago a pris la décision de racheter une église pour la rebaptiser ‘’Résidence Khadimou Rassoul’’. Le prix initial avait été fixé à 135 000 dollars, mais après négociation, il a été ramené à 100 000 dollars. Les membres du ‘’dahira’’ étant dans l’impossibilité de réunir une telle somme, un appel à contribution a été lancé à l’endroit des fidèles.

Puisqu’il fallait 35 000 dollars supplémentaires pour faire des travaux de réfection. Selon les explications fournies à l’époque par Serigne Abdoulaye Samb, secrétaire général et porte-parole du Dahira, il fallait aménager une salle de conférence de 240 à 250 places, un réfectoire d’une capacité d’accueil de 120 personnes. Une mosquée, une école, des bureaux, une salle de réception figurent dans le projet. Or, il se trouvait que l’argent collecté était loin de faire le compte, ainsi la Fondation avait été obligée de finaliser le projet. Un projet qui vient de tomber à l’eau à cause des pas de danse de Béthio Thioune.

www.limametti.com

A propos du rédacteur

Marie Touré

Je suis un amoureux du web qui aime aller à la recherche de l'information partout dans le monde. J'aime parler des People, Célébrités et Buzz surtout les faits divers. Ma passion, c'est l'écriture