La Banque Mondiale accorde un appui de 104 milliards au Sénégal | Limametti.com

Politique Unes

La Banque Mondiale accorde un appui de 104 milliards au Sénégal

Publié par Sokhna Fall

Le ministre sĂ©nĂ©galais de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, et la directrice des opĂ©rations de la Banque mondiale pour le SĂ©nĂ©gal, Louise Cord, ont procĂ©dĂ©, ce jeudi Ă  Dakar, Ă  la signature de l’accord de financement du « deuxiĂšme Programme de dĂ©veloppement des rĂ©formes structurelles multisectorielles », d’un montant estimĂ© Ă  104 milliards de francs CFA, soit 180 millions de dollars.

Elle a rappelĂ© que cet appui budgĂ©taire avait Ă©tĂ© approuvĂ© le 14 dĂ©cembre 2018 par le conseil d’administration de l’institution, magnifiant au passage les performances Ă©conomiques enregistrĂ©es ces 18 derniers mois par le SĂ©nĂ©gal.

« Cette confiance dont bénéficie le Sénégal auprÚs des partenaires traduit cet appui budgétaire de 104 milliards de francs CFA pour la premiÚre fois accordé au Sénégal par le Banque mondiale », a souligné Louise Cord.
Ce financement porte notamment sur un projet en faveur de la petite enfance, qui sera dotĂ© de ’un montant de 75 millions de dollars et qui devrait permettre « le dĂ©veloppement prĂ©coce » des capacitĂ©s de plus 200.000 enfants de moins de 5 ans qui frĂ©quentent les Ă©coles maternelles, les cases des tout-petits et les « daaras » (Ă©coles coraniques).

L’accord de financement de ce projet avait Ă©tĂ© signĂ© Ă  Paris, Ă  l’occasion du 8e Groupe consultatif du SĂ©nĂ©gal (17-18 dĂ©cembre 2018).

« Un deuxiĂšme projet pour l’employabilitĂ© des jeunes Ă  travers l’apprentissage non formel au SĂ©nĂ©gal pour un montant de 53 millions de dollars va cibler plus de 20.000 apprentis et 400 maĂźtres-apprentis », a rappelĂ© la directrice des opĂ©rations de la Banque mondiale pour le SĂ©nĂ©gal.

Comme le projet en faveur de la petite enfance, son accord de financement a lui aussi Ă©tĂ© signĂ© Ă  l’occasion du Groupe consultatif du SĂ©nĂ©gal, qui a eu les 17 et 18 dĂ©cembre Ă  Paris.

Le ministre sĂ©nĂ©galais de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, estime que cet appui budgĂ©taire de la Banque mondiale ’’va (
) ĂȘtre dĂ©terminant pour le SĂ©nĂ©gal dans le financement de ses dĂ©penses publiques, en complĂ©ment Ă  la mobilisation des ressources internes de l’Etat ».

Au sujet de la gouvernance et la gestion de la SENELEC, il a soulignĂ© que cet appui budgĂ©taire va permettre, entres autres, « un paiement rĂ©gulier des factures des entitĂ©s publiques autonomes, l’assainissement des relations entre la sociĂ©tĂ© d’électricitĂ© et les administrations fiscales, la promotion de l’électrification rurale avec la mise en place d’un systĂšme d’harmonisation tarifaire. »

Concernant les technologies de l’information et de la communication (TIC), Amadou Ba a prĂ©cisĂ© que les points d’amĂ©lioration porteront notamment sur « la mise en place d’un Conseil national du numĂ©rique, sur l’environnement de travail des opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©communications et la rationalisation des conditions d’exercice des Fournisseurs d’accĂšs internet afin d’atteindre l’objectif d’accĂšs Ă  internet pour tous ».

Sur un autre registre, le ministre annonce que les promesses de financement formulĂ©es par les partenaires lors du dernier Groupe consultatif de Paris, les 17 et 18 dĂ©cembre 2018, ont connu Ă  ce jour un taux d’exĂ©cution de 5%.

A propos du rédacteur

Sokhna Fall

Je suis un amoureux du web qui aime aller Ă  la recherche de l'information partout dans le monde

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of