Marche du 24 mai des étudiants de l’UGB : Wade déclaré “persona non grata”

Les hommes politiques sont prévenus. Les étudiants ne veulent pas d’eux à leur marche pacifique du 24 mai 2018. Ils sont déclarés “personae non grata”. Y compris Wade.

“La Coordination des étudiants de Saint-Louis (Cesl) n’a jamais invité le Parti démocratique sénégalais (Pds) dans sa marche pacifique du 24 mai 2018 et n’a d’ailleurs fait appel à aucune formation politique dans la lutte qu’elle est en train de mener”, lit-on dans le communiqué parvenu à Limametti

Les étudiants de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis qui démentent ainsi le communiqué du Pds du 19 mai, signé par son secrétaire général, Me Abdoulaye Wade, faisant état d’une invitation de la Cesl aux manifestations nationales prévues le 24 mai 2018, mettent en garde, par la même occasion, “toute personne et/ou toute entité voulant politiser le combat pour une justice” dans l’affaire de la mort de Mouhamadou Fallou Sène.”

Pour clore le sujet, la Cesl réitère “son engagement et sa disponibilité pour la cause de l’étudiant”.