Nouveau gouvernement : voici les nouveaux membres que proposera Macky Sall | Limametti | Toute l'actualite Senegal du web en direct.com
Politique Unes

Nouveau gouvernement : voici les nouveaux membres que proposera Macky Sall

Le remaniement tant annoncé avec de gros bouleversements risque de ne pas se produire. Il y aura une dizaine de nouvelles têtes et beaucoup de départs mais l’ossature va rester. Macky Sall va continuer avec les ministres qui lui ont toujours apporté satisfaction et qui ont grandement contribué à sa réélection le soir du 24 février. Le nouveau gouvernement verra le jour au plus tard ce week-end.

Les Sénégalais seront édifiés sur les contours du nouveau gouvernement au plus tard ce week-end. Le président Macky Sall a fini de travailler sur les profils. Il n’a pas touché aux caciques de ses gouvernements successifs. En effet, à l’instar du Premier ministre, Mohammed Boune Abdallah Dionne, les ministres Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye, Abdoulaye Daouda Diallo, Maimouna Ndoye Seck, Abdoulaye Diouf Sarr, Mansour Faye ne vont pas bouger. Il y en a qui vont changer de portefeuille comme d’autres dont leur cas est pour le moment assez incertain.

Le président de la République a estimé qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Pour ces personnalités, ce sont les résultats obtenus dans leurs différends départements qui plaident en leur faveur. C’est ainsi que des sources ont été formelles, Macky Sall dans son second mandat va plus privilégier les résultats. C’est pour cela que dans la formation du nouveau gouvernement, le casting est basé sur les compétences, l’expérience et les acquis. Le critère politique vient en dernière position.

Interpellés sur les entrants et les départs, de manière concordante, il y a des noms qui arrivent souvent. Aminata Touré alias «Mimi» va opérer un retour en force. Elle pourrait détrôner Sidiki Kaba au département des Affaires étrangères, en plus de l’étiquette Ministre d’Etat. Si ce poste arrivait, étrangement, à l’échapper, elle prendrait un département de souveraineté. Mais ce qui est déjà clair et retenu c’est qu’elle sera ministre d’Etat.
Le Directeur général de la Senelec, Makhtar Cissé est aussi annoncé dans le nouvel attelage gouvernemental. Mais, lui il ne souhaite et est en train de se battre de toutes ses forces pour continuer à faire ses preuves à la Senelec. Il est dans une résistance farouche. Réussira-t-il à résister au chef de l’Etat d’ici la publication de la liste des membres du gouvernement ? On en saura quelque chose sous peu. Le président Directeur général du groupe avenir Communication et réputé très proche du président risque de faire son baptême de feu dans un gouvernement. Il l’avait échappé, il y a quelques années parce qu’il avait été pressenti pour remplacer à l’époque Cheikh Bamba Dièye. Mais, en ce moment là il n’était pas encore prêt.

Cette fois-ci risque d’être la bonne pour Mame Boye Diao. Le Directeur général des services fiscaux et l’un des responsables politiques les plus en vue de Kolda pourrait signer lui aussi son entrée dans le gouvernement. C’est quelqu’un que le président de la République estime beaucoup. Et sa compétence est souvent louée. Ces adversaires sont toujours arrivés à prendre le dessus sur lui, mais d’après les sources de PressAfrik, cette fois-ci Macky semble très décider à lui confier un poste ministériel.

A côté de ces hommes de confiance, les alliés dans le cadre de Bennoo Bokk Yaakar et ceux qui l’ont rejoint lors de la Présidentielle vont être servis. En tête de liste, il se susurre que Aissata Tall Sall et Abdoulaye Baldé vont intégrer le gouvernement. Le cas de Modou Diagne Fada n’est pas encore tranché.

Le président de la République serait un peu préoccupé parce qu’il tient à donner un signal fort à travers ce premier gouvernement de son second mandat. Il est en train de tout faire pour ne pas dépasser 30 ministres.

S’il est déjà fixé sur certains noms et responsables de son parti, qui ont toujours donné satisfaction, ce n’est pas cas pour certains qui feront partie du jeu de chaise musicale. Mais toujours est-il que ce vendredi sera très décisif. Il fera les tout derniers réglages avec le Premier ministre et le Secrétaire général de la président Maxime Simon Ndiaye.

Pressafrik

Les Sénégalais seront édifiés sur les contours du nouveau gouvernement au plus tard ce week-end. Le président Macky Sall a fini de travailler sur les profils. Il n’a pas touché aux caciques de ses gouvernements successifs. En effet, à l’instar du Premier ministre, Mohammed Boune Abdallah Dionne, les ministres Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye, Abdoulaye Daouda Diallo, Maimouna Ndoye Seck, Abdoulaye Diouf Sarr, Mansour Faye ne vont pas bouger. Il y en a qui vont changer de portefeuille comme d’autres dont leur cas est pour le moment assez incertain.

Le président de la République a estimé qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Pour ces personnalités, ce sont les résultats obtenus dans leurs différends départements qui plaident en leur faveur. C’est ainsi que des sources ont été formelles, Macky Sall dans son second mandat va plus privilégier les résultats. C’est pour cela que dans la formation du nouveau gouvernement, le casting est basé sur les compétences, l’expérience et les acquis. Le critère politique vient en dernière position.

Interpellés sur les entrants et les départs, de manière concordante, il y a des noms qui arrivent souvent. Aminata Touré alias «Mimi» va opérer un retour en force. Elle pourrait détrôner Sidiki Kaba au département des Affaires étrangères, en plus de l’étiquette Ministre d’Etat. Si ce poste arrivait, étrangement, à l’échapper, elle prendrait un département de souveraineté. Mais ce qui est déjà clair et retenu c’est qu’elle sera ministre d’Etat.
Le Directeur général de la Senelec, Makhtar Cissé est aussi annoncé dans le nouvel attelage gouvernemental. Mais, lui il ne souhaite et est en train de se battre de toutes ses forces pour continuer à faire ses preuves à la Senelec. Il est dans une résistance farouche. Réussira-t-il à résister au chef de l’Etat d’ici la publication de la liste des membres du gouvernement ? On en saura quelque chose sous peu. Le président Directeur général du groupe avenir Communication et réputé très proche du président risque de faire son baptême de feu dans un gouvernement. Il l’avait échappé, il y a quelques années parce qu’il avait été pressenti pour remplacer à l’époque Cheikh Bamba Dièye. Mais, en ce moment là il n’était pas encore prêt.

Cette fois-ci risque d’être la bonne pour Mame Boye Diao. Le Directeur général des services fiscaux et l’un des responsables politiques les plus en vue de Kolda pourrait signer lui aussi son entrée dans le gouvernement. C’est quelqu’un que le président de la République estime beaucoup. Et sa compétence est souvent louée. Ces adversaires sont toujours arrivés à prendre le dessus sur lui, mais d’après les sources de PressAfrik, cette fois-ci Macky semble très décider à lui confier un poste ministériel.

A côté de ces hommes de confiance, les alliés dans le cadre de Bennoo Bokk Yaakar et ceux qui l’ont rejoint lors de la Présidentielle vont être servis. En tête de liste, il se susurre que Aissata Tall Sall et Abdoulaye Baldé vont intégrer le gouvernement. Le cas de Modou Diagne Fada n’est pas encore tranché.

Le président de la République serait un peu préoccupé parce qu’il tient à donner un signal fort à travers ce premier gouvernement de son second mandat. Il est en train de tout faire pour ne pas dépasser 30 ministres.

S’il est déjà fixé sur certains noms et responsables de son parti, qui ont toujours donné satisfaction, ce n’est pas cas pour certains qui feront partie du jeu de chaise musicale. Mais toujours est-il que ce vendredi sera très décisif. Il fera les tout derniers réglages avec le Premier ministre et le Secrétaire général de la président Maxime Simon Ndiaye.

Pressafrik

A propos du rédacteur

Marie Touré

Je suis un amoureux du web qui aime aller à la recherche de l'information partout dans le monde. J'aime parler des People, Célébrités et Buzz surtout les faits divers. Ma passion, c'est l'écriture