Thiès : il ôte la vie à une talibé du défunt Cheikh Béthio ! | Limametti | Toute l'actualite Senegal du web en direct.com
Faits divers Unes

Thiès : il ôte la vie à une talibé du défunt Cheikh Béthio !

300X200 (1)

Âgée seulement de 16 ans, la jeune Coumba Yade est décédée, avant-hier, dans des conditions atroces. Elle a été cruellement tuée par son violeur qui est activement recherché par la police.

Des affaires de viol secouent souvent la ville de Thiès. Mais celle-ci est partie pour être le drame de l’année. Parce que relevant du viol suivi de meurtre. En fait, une jeune fille âgée de 16 ans, du nom de Coumba Yade, talibé du défunt Cheikh Béthio, a été tuée dans la nuit de lundi à mardi par M. S. B., son violeur, employé dans un fast-food de la place. C’est dans la chambre du présumé meurtrier que le corps sans vie de Coumba, tuée à coups de poignard, a été retrouvé.

Selon nos sources, l’horreur s’est produite au quartier Hersent, dans la commune de Thiès-Est, non loin de la mosquée Benn Soror.

Informé de la disparition de sa sœur par les médias, Mor Yade raconte comment il a perdu de vue Coumba Yade qui travaillait comme nounou. ‘’Elle était sortie, avant-hier dans la matinée, pour se rendre à son lieu de travail. On l’a attendue pour la rupture du jeûne. Mais elle n’est pas revenue. Elle ne nous a même pas fait signe. Coumba Yade n’a pas passé la nuit à la maison. Et ce n’est que tôt le matin, avant d’aller au boulot, que ma maman et moi avons constaté qu’effectivement elle n’a pas passé la nuit chez nous. Cela n’est jamais arrivé’’, confie son grand frère. Toutefois, Mor Yade précise qu’il arrive que ses frères et lui passent la nuit hors de leur demeure. Mais, ajoute-t-il, c’est seulement lors des cérémonies de ‘’thiants’’.

‘’J’ai appris la mort de ma sœur dans la presse’’

Poursuivant sa narration, Mor révèle qu’il a appris la mort de sa petite sœur dans la presse. ‘’C’est un de mes frères qui m’a dit avoir entendu, ce matin, la radio annoncer l’assassinat d’une jeune fille au quartier Hersent. Comme nous habitons Hersent, je me suis précipité pour me rendre à la police. Chemin faisant, je reçois un coup de fil de mon frère me demandant de le trouver à la morgue de l’hôpital régional, parce qu’il a découvert un corps qui pourrait être celui de Coumba. Une fois sur place, on a su que c’était véritablement notre sœur. C’est vraiment regrettable’’, déplore Mor Yade.

La nouvelle du rappel à Dieu de la jeune fille a plongé la famille dans la tourmente. Car les circonstances de sa mort sont tragiques. Cependant, ce qui peine le plus son frère aîné, c’est le fait d’avoir découvert sur le visage de la jeune fille des traces de coups. ‘’C’est triste. Mais on n’y peut rien. Pour l’instant, on ne sait pas qui a pu faire une chose pareille. Parce qu’on a été informé de sa mort qu’au petit matin. On ne peut accuser personne. Nous laissons le soin à la police de mener son enquête. En revanche, on espère tout savoir sur les circonstances ayant conduit à son décès’’, révèle encore avec tristesse Mor Yade. Qui rappelle que le corps sans vie de sa petite sœur est toujours au centre hospitalier régional El Hadj Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès pour les besoins d’une autopsie. C’est après cette expertise que la dépouille leur sera rendue pour les besoins de l’inhumation.

A propos du rédacteur

Marie Touré

Je suis un amoureux du web qui aime aller à la recherche de l'information partout dans le monde. J'aime parler des People, Célébrités et Buzz surtout les faits divers. Ma passion, c'est l'écriture

Laissez un commentaire