Tout ce que vous ignorez sur le rappel à Dieu d'Ameth Amar
News Unes

Tout ce que vous ignorez sur le rappel à Dieu d’Ameth Amar

LIMAMETTI.COM – Décès du patron de la Nouvelle minoterie africaine-Potou (Nma, ex-Moulins Sentenac) survenu ce lundi à Paris. Selon nos informations, il a succombé à un malaise alors qu’il participait au Conseil d’administration du groupe Total.

A lire aussi : Rappel à Dieu d’Ameth Amar – Youssou Ndour pleure son ami

Natif de Mbacké, le défunt avait été élevé au rang de Chevalier de l’Ordre national du Lion. «Notre feuille de route est de consolider nos acquis sur le marché local et devenir un champion sous régional dans les 5 ans », déclarait-il en décembre dernier dans un entretien avec Financialafrik.

A lire aussi :Qui était Ameth Amar ?

“NMA est une belle histoire qui a démarré en 1999. Elle est née de l’initiative d’un jeune entrepreneur qui, après des études en comptabilité et des expériences diverses, notamment dans le transport et la logistique, a décidé d’investir dans la minoterie. Un secteur qui était à l’époque le domaine réservé de deux mastodontes de l’industrie sénégalaise, les Grands Moulins de Dakar, propriété du groupe Mimran et premier groupe agro-alimentaire du Sénégal et les Moulins Sentenac, première minoterie de de l’Afrique de l’Ouest. Les débuts furent extrêmement difficiles car beaucoup de nos partenaires d’aujourd’hui, notamment du secteur bancaire, ne croyaient pas en notre projet. Mais au pessimisme de ces derniers, nous avons opposé l’optimisme de la volonté”, déclarait-il.

A propos du rédacteur

Bathie Ndiaye

Après des études supérieures, j'ai réalisé que ma passion était dans le digital. J'ai donc suivi une formation de 3 ans en cours du soir pour décrocher un diplôme de webmaster en 2010. Depuis lors, je me forme en continu aux évolutions digitales sur le web et via de courtes formations. Je suis un passionné d'actualité sur le net surtout people!