Pape Samba Mboup y pensera à deux fois avant de s’aventurer une nouvelle fois à attaquer son ancien bienfaiteur Abdoulaye Wade et sa famille. L’ancien homme de main du Pape du Sopi, a traité Karim Wade de « rat » lors de sa dernière sortie en marge du lancement du Rassemblement pour la pérennisation du libéralisme (Rapel).

Pape Samba Mboup a payé cher ses propos. Depuis, il est la cible d’un lynchage de tout bord sur la toile. Certains lui rappellent son passé, assez récent d’ailleurs, d’inconditionnel de Wade prêt, comme il l’avait lui-même dit, « à s’immoler à la place de l’indépendance » si Wade le lui demande. D’autres le traitent de « violeur ».