Binta Goudiaby vient de publier un son audio très sensible d’un mbacke mbacke qui parle avec des filles. Des mots qui ne plairont pas du tout à la communauté mouride.