LIMAMETTI.COM – L’approche du ministère du Commerce dans la réglementation de la vente du pain n’était pas la bonne.

L’affirmation est de Momar Ndao, président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen).

« L’approche qui a été faite par le ministère du Commerce n’est pas bonne. Comme vous le savez,dans le décret initial, il n’était pas interdit de vendre du pain dans les boutiques. Il était plutôt question d’interdire la vente dans les boutiques, si des aménagements spécifiques n’étaient pas disponibles dans ces boutiques.  Mais aujourd’hui, force est de constater que la situation est pire », a fait savoir Momar Ndao.