Une vive altercation entre la sécurité d’Ousmane Sonko et des militants de Benno Bokk Yakaar a eu lieu ce lundi vers 13h, à Bokidiawé une localité située dans la région de Matam.

La scène s’est produite sur la route de Podor au moment où le convoi de la coalition « Sonko Président » se dirigeait vers ce département où est prévu un rassemblement cet après-midi, dans le cadre de la campagne présidentielle.

Plus d’1 heure après avoir quitté Ourossogui, le convoi est tombé sur un rassemblement des militants de Benno Bokk Yakaar qui ont occupé le passage. Pour passer, Sonko et sa bande ont pris le trottoir, mais il semble que cela n’a pas été du goût des jeunes du camp présidentiel. En effet, un d’entre eux a aussitôt commencé à jeter des pierres sur le convoi. Repéré par la sécurité de Sonko, il a été appréhendé puis tabassé avant d’être remis à la gendarmerie qui était sur place pour calmer cette forte tension.

Les autres militants visiblement très agités, répliqueront par des hués pour tenter d’énerver les gardes de la coalition « Sonko Président ».

Mamadou Slaif GUEYE (Envoyé spécial)

Live🔴 | Bogidiawe#Presidentielle2019#SonkoPrésident.#JOTNA

Posted by Ousmane SONKO on Monday, February 18, 2019