Préoccupé par la diffusion de sa composition de son équipe à deux jours du match contre le Bénin, Aliou Cissé a pris ses précautions avant ce quart de finale de la CAN 2019.

C’est une affiche brûlante et alléchante et un derby ouest-africain que vont nous offrir le Sénégal et le Bénin mercredi en quart de finale de Coupe d’Afrique des Nations de football (16h GMT). Un adversaire typiquement africain qui fait néanmoins figure d’épouvantail tant le Bénin n’était pas attendu à ce stade de la compétition. Les hommes de Aliou Cissé sont prévenus. Comprenant tout cela, le staff technique du Sénégal tente de prendre de l’avance.

Du physique pour répondre aux duels

L’entraînement de ce lundi effectué au terrain d’entraînement de l’annexe du stade du 30 juin, a débuté par un travail physique. Après un tour de terrain, les hommes de Cissé ont rejoint le préparateur physique de l’autre côté de la ligne de touche. Pendant plusieurs minutes, ils ont effectué des ateliers de renforcement. C si difficiles mais les joueurs tenaient bon et semblaient maîtriser ce qu’ils faisaient. Face à des Béninois prêts au combat, il le fallait. Surtout que les Lions ont livré des matches ardus depuis le début de la CAN.