Mondial 2018 : Pourquoi Sidy Diallo a voulu boxer le président de la FRMF Fouzi Lekjaa

Le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Augustin Sidy Diallo, a voulu boxer, le samedi 11 novembre 2017, son homologue du Maroc, Fouzi Lekjaa, à qui il a offert gite et couvert, mais qui a refusé de lui tendre la main, avant le match Côte d’Ivoire-Maroc comptant pour la 6ème et dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018.

Le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Augustin Sidy Diallo, voulait en découdre avec le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, le samedi 11 novembre 2017, au Stade Félix Houphouët Boigny. La raison ? Son homologue du royaume chérifien à qui il a offert gite et couvert, s’est carrément ‘’foutu’’ de lui.

De quoi s’agit-il ? Avant la rencontre Côte d’Ivoire-Maroc, comptant pour la 6ème et dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018, le président Sidy Diallo qui se faisait une joie de retrouver son alter ego du Maroc, après plusieurs vaines tentatives de le joindre, depuis le jeudi 9 novembre 2017, date d’arrivée de la délégation marocaine en Côte d’Ivoire, s’est dirigé vers lui, dans le but de le saluer. Mais quelle ne fut pas sa surprise.

Selon les témoins de la scène qui s’est déroulée en présence de SEM Abdelmalek Kettani, ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Fouzi Lekjaa a refusé de lui tendre la main. « Comment est-ce possible ? Foutaise », se serait demandé le président de la FIF. Son sang fait un tour. Il demande alors au président de la FRMF de quitter la loge. Les esprits s’échauffent et le digne fils de Djekanou bande ses muscles. Il a voulu administrer une correction à Fouzi Lekjaa dont l’attitude est dénoncée au passage par son compatriote et diplomate Abdelmalek Kettani qui a demandé pardon à Sidy Diallo.

Bagarre de Sidy Diallo: Les détails et les vraies raisons

On en sait un peu plus sur la colère du président de la Fédération Ivoirienne de Football samedi dernier au stade Félix Houphouët Boigny, où les Éléphants affrontaient les Lions de l’Atlas. D’abord, la palabre, contrairement à ce que beaucoup de personnes racontent, a eu lieu avant le coup d’envoi du match. En effet quand Sidy Diallo arrive à la loge présidentielle, il y trouve le Président de la Fédération Marocaine assis aux côtés de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire.

Ainsi que d’autres membres de la délégation venue de Rabbat. Sidy salue alors tout le monde, en tendant la main. C’est cette main que le Président de la Fédération Marocaine de football refuse. Visage serré, il reproche à son hôte de n’avoir pas donné assez de places à ses supporters. Il n’en fallait pas plus pour énerver Sidy Diallo qui avait déploré les mauvaises conditions d’accueil au match aller. Il décide alors d’expulser son hôte de la loge présidentielle. » comme tu dis qu’on t’a mal reçu, sors d’ici ».

Les échauffourées sont parties de là. Il a fallu l’interposition de l’ambassadeur du Maroc pour ramener le calme. Sidy Diallo n’avait pas provoqué la palabre mais il n’a pas su se retenir. Il n’a pas su non plus qu’à ce niveau, on ne joue pas aux loubards videurs. Surtout pas à l’heure des smartphones. Sur la vidéo, c’est lui seul qu’on voit gesticuler.