Voici deux journalistes qui se font malmener malgré leurs autorisations. Les hommes de loi ne badinent plus. C’est vraiment chaud et on l’impression que les gens craignent plus les hommes en tenues que le Coronavirus à l’heure du couvre-feu. 

A lire aussi : VIDEO. Couvre feu : Medina : les jeunes se battent avec les policiers

Voici la vidéo des journalistes malmenés :