LIMAMETTI.COM – La majeur partie des lutteurs sénégalais sont contre le travail du  CNG dans la lutte. Boy Nar qui a disparu de l’arène depuis des années, envoie une grosse claque.

A LIRE AUSSI : La CNG « cravache » fort Reug Reug après sa victoire

Selon lui, Alioune Sarr et son équipe gèrent mal cette organisation qui ne respecte pas les lutteurs. Dans ce même appel téléphonique, il révèle la grosse somme que récolte le CNG chaque année. Ce montant proviendrait uniquement de l’argent défalqué du cachet des lutteurs.