LIMAMETTI.COM – “Diay Sa Bopp”, le plus vieux métier du monde continue d’enregistrer des victimes. Certaines femmes s’y adonnent par faute de moyens pour subvenir à leurs besoins.

C’est le cas de cette jeune femme sénégalaise qui a accepté de se confier à coeur ouvert et parler de ce métier qu’elle a embrassé après un chantage dans une usine où elle travaillait.

A LIRE AUSSI : Affaire Aliou Sall: Selbé NDOM fait des révélations sur le Petrole et le Gaz

Ses confidences sont tristes !

“Bi niou may may dieukeur mangui am 15 ans wa dji am 40 ans…”
 
“Beugue na ben way, mais milieu bimou ma fekk motax meunou mako déclarer samay sentiments…”
 
“Sama yaye deh souko xamè, damay ragual mou…”
 
“Sénégal sou niou xamè ni amnga dieukeur ba am dome rek, yaw yay thiaga bi…”