LIMAMETTI.COM – Un bon Signe pour Monsieur Mohamed Hapté Sow CEO de Jumia. C’est un événement historique pour ce dernier. En effet, Jumia a réussi à entrer en bourse à New York Stock Exchange.

A LIRE AUSSI : Vous ne voulez plus transpirez des seins… voici l’astuce

C’est officiel, depuis vendredi 12 avril nous avons assisté à l’entrée en bourse de Jumia à Wall street.
« L’enjeu et le bénéfice de notre entrée en bourse se situent d’abord dans la visibilité. Nous sommes la première startup tech africaine à être listée et cotée en bourse. C’est un bon signal. Et , puis cela montre surtout que l’Afrique est un continent innovant » affirme Mohamed Sow.
Jumia a pu s’imposer grâce au travail acharné des équipes, aux vendeurs, mais aussi aux consommateurs.
Plus connu sous le nom de Wall Street, le New York Stock Exchange n’est pas la seule bourse au monde, mais c’est « la plus grande bourse où se font enregistrer les plus grandes entreprises comme Alibaba dans le secteur du e-commerce, mais aussi Google ou Facebook dans celui des tech », précise Mohamed Sow.

Dans la foulée, il y ajoute « Notre Adn ne change pas malgré cette entrée en bourse, rassure M. Sow. Nous restons humble. Etre présent à Wall Street est symbolique, mais notre objectif reste le même, c’est-à-dire continuer à grandir en Afrique et au Sénégal. La bataille de distiller de la confiance à travers la transparence sur ses chiffres reste un enjeu majeur d’autant plus que, désormais, avec l’entrée en bourse, ils sont publics »