Le Coran et les xassida de Serigne Touba épargnés du feu de l’incendie du marché okass.