« Mon espoir s’est envolé, on m’a détruit ». Rassoul Johnson est un père dévasté. Son fils Kader, qui fut élève sous-officier de police, a perdu la vie dans des conditions qu’il juge troubles.

La voix transie par l’amertume, Kader Johnson explique les conditions dans lesquelles il a trouvé son fils à l’hôpital, ce que la hiérarchie policière lui a dit et ce qu’il pense des conditions dans lesquelles son fils a perdu la vie.Nous tentons de joindre la police pour prendre sa version officielle. En vain, pour l’instant.