LIMAMETTI.COM- Oustaz Hassan Seck explique en long et en large les zones d’ombres contenues dans la déclaration d’Idrissa Seck, qui racontait une histoire de la religion musulmane.

En fait, Hassan remet totalement en question les connaissances religieuses du leader de Rewmi. Il lui rappel même préceptes comme le fait que « l’islam n’est pas un jouet ». C’est-à-dire qu’il faut une certaine assise intellectuelle, notamment sur la langue arabe, pour essayer de décrypter le Coran.

Selon le chroniqueur d’Actunet, Idy est victime d’une certaine influence issue de l’histoire européenne, mais qu’il a également tendance à surestimer sont intellect. Sans prétendre lui faire la leçon, Oustaz Hassan éclaircit l’opinion sur toute l’histoire racontée par Idrissa Seck, tout en prenant soin de démonter les arguments avancés par ce dernier