Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, n’oubliera pas de sitôt la visite de son homologue français Emmanuel Macron.

Répondant aux étudiants de l’Université de Ouagadougou, le chef de l’Etat français a mis son homologue devant ses responsabilités en faisant comprendre que c’était à lui de gérer les problèmes qui lui sont exposés.