Le député Sadaga a le sang chaud et il vient une nouvelle fois de le prouver.

Le député Sadaga a le sang chaud et il vient une nouvelle fois de le prouver.

Interdit d’accès, il ne sait pas soucier de la présence des caméras pour péter une durite et ainsi s’en prendre aux membres de la sécurité.