LIMAMETTI.COM- Le responsable du Parti de l’indépendance et du travail (Pit), Ibrahima Sène est formel : Ousmane Sonko a lâché les insurgés. “S’il n’y avait pas les forces de l’ordre.

Macky ne serait plus aujourd’hui au Palais” est, selon, M. Sène, une belle reconnaissance de l’échec de l’insurrection qui devait, en trois jours, faire partir Macky.

Conclusion…

Selon Ibrahima Sène, Ousmane Sonko en tire la conclusion qu’il “ne faut pas aller au Palais faire partir Macky”! Il ” faut l’accompagner jusqu’à la fin de son mandat”. “Alors, c’est fini la récréation pour les révolutionnaires du clavier”. Vous ne pouvez plus empêcher Sonko de répondre devant la Justice des faits dont il a été accusé et pour lesquels il a été inculpé et mis sous contrôle judiciaire jusqu’à procès. Pourtant, il déclarait ne pas reconnaître la levée de son immunité parlementaire et qu’il n’irait pas répondre au Juge”, ajoute-t-il.

Légalité…

A l’en croire, non seulement Ousmane Sonko a reconnu implicitement la légalité de cette levée, mais aussi il est parti voir le Juge qui l’a inculpé. “Avez-vous entendu lui, ou ses avocats, dire que cette inculpation est illégale, et que sa mise sous contrôle judiciaire est un ” kidnapping” ?”

Insulteurs…

Ibrahima Sène croit que ces insulteurs professionnels de Pastef doivent des excuses publiques et s’engager à ne plus recommencer. Pour lui, la Politique est une chose très sérieuse et implique la vie de millions de personnes. C’est un crime donc que de s’amuser avec.